DE Retour aux affaires

Un week-end compliqué à Nogaro même si la 3e place de Kenny Foray en course 2 ressemble à un passeport pour un avenir meilleur.

Un podium à Nogaro ! Pas de quoi s’enflammer pour l’écurie berruyère Tecmas-BMW « Mais tout n’est pas à jeter, tempère le boss, Michel Augizeau. La troisième place de Kenny (Foray) en course 2 est quand même satisfaisante car on partait de très loin. Le chat noir est peut-être parti… Durant ce week-end à Nogaro, on a travaillé dans le bon sens pour ce qui est du développement de la nouvelle M1000 RR. On commence à avoir une bonne connaissance de la moto et on sait qu’on peut rivaliser avec les meilleurs. Mais il y a encore bien des choses à améliorer. Pour cela, on va multiplier les séances d’essais privés, ce qui nous a énormément manqué et terriblement handicapés jusqu’ici. Il faut rouler encore et encore ; soigner les détails. Des essais sont d’ores et déjà programmés à Magny-Cours, à Nogaro et Lédenon, des circuits aux spécificités très différentes afin d’être prêts pour la troisième manche du championnat à Lédenon, les 28, 29 et 30 mai ».

Un podium pour Kenny Foray

Kenny Foray a retrouvé un semblant de sourire  à Nogaro en montant sur la troisième marche du podium d’une course 2 absolument somptueuse. Avec une lutte à trois de toute beauté. Tour à tour, Kenny Foray, jusqu’au 7e tour, puis Mathieu Gines, jusqu’au 10e et enfin Valentin Debise ont occupé la tête d’une course menée à un train d’enfer. Ce n’est qu’au 14e tour, soit à quatre tours de l’arrivée, que le poulain de Michel Augizeau céda à l’attaque de Mathieu Gines avant de contenir assez facilement Greg Leblanc et Alex Maurin pour préserver la 3e place. La preuve que la nouvelle BMW M1000 RR, et sans que son potentiel soit complètement exploité, loin s’en faut, est compétitive. Reste à trouver le meilleur set-up qui fera fonctionner ensemble moteur, châssis et pneumatiques, sachant que le pilote, lui, est capable de résister à la pression et de lutter pour la gagne. Durant tout le week-end gersois, Kenny a d’ailleurs été performant, se montrant le plus rapide du lot lors de la troisième séance d’essais libres ; le plus rapide aussi lors du warm-up dimanche matin et surtout en signant à chaque fois le 2e meilleur chrono en course.

Alan Techer "en dedans"

Au Mans, Alan Techer avait sauvé l’honneur pour Tecmas. Mais à Nogaro, l’ancien champion du monde d’Endurance (en 2018) a été en difficulté. « J’ai vécu un week-end compliqué. Pour la course 2, on avait pourtant choisi des gommes différentes et changé nos réglages, ce qui m’a permis d’accrocher le wagon des meilleurs en début de course mais au fil des tours j’ai perdu plusieurs places. Durant tout le week-end, on a essayé de comprendre des choses sans trouver la bonne solution. Mais je garde confiance. On travaille d’arrache-pied et je suis sûr qu’il y aura des week-ends meilleurs » pensent celui qui s’était imposé à Nogaro, justement, lors de la dernière course de 2020. Mais c’était sous la pluie...

 

Des week-ends meilleurs, c’est aussi ce que souhaite Maxime Bonnot qui retrouve peu à peu ses meilleures sensations. 15e de la course 1, le pilote neversois était 12e en course 2, à la bagarre avec quelques gros clients lorsque son moteur rendit l’âme dans le 4e tour. La poisse !

Christian ragot

Christian ragot

Les classements en Superbike

Essais Chronos. Foray est 7e et Techer 8e . Les huit premiers pilotes se tiennent en 8/10e de seconde. Foray signe le meilleur chrono du warm-up.

 

Course 1. 1. Debise, 2. Berchet à 3’’144, 3. Gines à 4’’198, 4. Maurin à 6’’352, 5. Leblanc à 11’’335, 6. Lussiana à 12’’017, 7. Techer à 14’’182, 8. Tourne à 15’’275,… 15. Bonnot. Abandon : K. Foray au 10e des 18 tours de course. Meilleur tour en course : Leblanc (1’27’’998) devant Foray (1’28’’068).

Course 2. 1. Debise, 2. Gines à 2’’001, 3. Foray à 5’’687, 4. Leblanc à 6’’596, 5. Maurin à 7’’048, 6. Lussiana, 7. Antiga , 8. Berchet, 9. Techer, 10. Renaudin, etc… Meilleur tour en course : Debise (1’28’’020) devant Foray (1’28’’083).

Classement au championnat : 1. Debise 103 points, 2. Gines 76, 3. Maurin 51, 4. Berchet 50, 5. Techer 40, 6. Leblanc 38, 7. Lussiana 30, … 12. Foray 21 points.

European Bikes. Une victoire pour Leleu. Meilleur chrono des essais qualificatifs, Alexandre Leleu (Tecmas BMW), déjà double vainqueur au Mans, a remporté la course 1 avec brio. Mais sur son circuit fétiche de Nogaro, il n’y a pas eu de doublé pour le Toulousain qui a dû s’arrêter avant même la fin du tour de chauffe : poignée de gaz cassée. Au classement général provisoire, Leleu conserve néanmoins la première place avec une confortable avance.  

Ils nous soutiennent :

Contact :