Ouverture frustrante pour le team

SVA_FSBK21_20210328_173438-5_2048px.jpg
SVA_FSBK21_20210328_175820-3_2048px.jpg
SVA_FSBK21_20210327_154313_2048px.jpg

Entrée en matière difficile en championnat de France de Superbike pour l’écurie berruyère Tecmas-BMW au Mans où Alan Techer a néanmoins sauvé l’honneur en montant sur le podium de la course 2 (3e).

Kenny Foray poissard…

Concernant l’écurie Tecmas-BMW, compte-tenu de son potentiel et de ses ambitions, le bilan est frustrant. Pensez qu’au départ de la course 1 du dimanche matin, Kenny Foray n’a tout simplement pas pu…  démarrer : souci technique. Le champion de France 2017 a néanmoins pu boucler quelques tours après être passé par le stand pour signer un chrono susceptible de la placer en bonne position sur le grille pour le course 2 (5e). Toujours est-il que chez Tecmas, on est conscient qu’il va falloir du temps pour apprivoiser cette moto que Kenny Foray juge néanmoins exceptionnelle et supérieure tant en puissance qu’en comportement à la S1000.  

La déception aurait été moins vive pour le team berruyer si Alan Techer, au guidon de la S1000 RR n°5 qui lui avait permis de remporter la dernière course 2020 à Nogaro, avait pu rester en bagarre jusqu’au bout, alors qu’il était à la lutte, en tout début de course pour la deuxième place, le protégé de Michel Augizeau tirait tout droit dans les gravillons dans la courbe Dunlop. « Alan a perdu une vingtaine de secondes dans cette embardée. Il était impossible pour lui, avec des pneus sales, de revenir sur la tête de la course en si peu de temps… » disait Michel Augizeau. La 8e place était un moindre mal pour Alan Techer, juste devant… Maxime Bonnot, bon 9e pour sa course de reprise. « C’est d’autant plus frustrant qu’Alan était dans le bon rythme. La preuve, il signe le deuxième meilleur tour en course. La deuxième place était à sa portée… » abondait Michel Augizeau.

Alan Techer sur le podium 

Il restait néanmoins la course du dimanche après-midi pour remettre les pendules à l’heure. Devant, un quintette de « furieux » (Leblanc, Gines, Techer, Foray, Maurin) se tenant en quelques centièmes de seconde, à la bataille pour la 2ème place. Pour les deux pilotes Tecmas, le podium était toujours possible, sauf qu’à cinq tours de la fin, Kenny Foray, décidément poissard, devait sérieusement réduire la cadence suite à un problème technique. Alors que Kenny rétrogradait au classement (11e). Alan Techer, obligé de surveiller sa consommation d’essence, restait dans l’aspi avant de produire son effort tout en fin de course pour décrocher un premier podium au grand dam de Leblanc et Maurin. Mieux qu’une consolation, certes. Il n’empêche, la déception était vive dimanche soir dans le carré Tecmas. « La M1000 de Kenny est trop nouvelle pour nous. On n’a pas eu assez de temps, assez d’essais dans toutes les conditions, pour comprendre comme ça marche. Il va falloir se remettre en question. On s’était heurté aux mêmes difficultés l’année dernière avec la S1000 d’Alan Techer qui était nouvelle. On avait eu besoin de temps pour trouver le meilleur set-up, bien faire fonctionner ensemble le châssis et les pneumatiques et rendre la moto efficace et performante en toutes circonstances. On a su la faire évoluer régulièrement pour finir sur une victoire significative à Nogaro. Si, globalement, Alan (Techer) qui a maintenant une bonne expérience de la S1000 RR, a plutôt été au rendez-vous, il va falloir réagir plus vite avec la moto de Kenny… » alertait Michel Augizeau, bien conscient que le titre s’est déjà considérablement éloigné dès le premier des sept meetings inscrits au calendrier du championnat.

Christian ragot

Les classements en Superbike

 

Course 1. 1. Debise (Kawasaki/D), 2. Gines (Yamaha/M) à 9’’925, 3. Maurin (Yamaha/M) à 14’’053, 4.Berchet (Yamaha/D) à 23’’659, 5. Renaudin (Yamaha/P), 6. Tourne (Yamaha/D), 7. Muscat (Ducati/M), 8. Techer (Tecmas-BMW/M) à 44’’889, 9. Bonnot (Tecmas-BMW/M), 10. Agogué (Honda), etc… 35 pilotes au départ (D pour Dunlop, M pour Michelin, P pour Pirelli)

Course 2. 1. Debise, 2. Gines à 11’’807, 3. Techer à 13’’250, 4. Leblanc à 13’’767, 5. Maurin à 14’’021, 6. Lussiana à 19'223, 7. Berchet à 20’’266, 8. Muscat à 24’’480), … 11. K. Foray à 44’’016, etc…

Classement général.  1. Debise 52 points, 2. Gines 40, 3. Maurin 27, 4. Techer 24, 5. Berchet 22, 6. Renaudin 18, 7. Muscat 17, 8. Tourne 14, 9. Leblanc 13, 10. Lussiana 10,… 13 Bonnot 7,… 15. Foray 5 points, etc… (Prochaine manche, 23,24 et 25 avril à Nogaro)

Autres résultats Tecmas : 

Alexandre Leleu, vice-champion en 2020, a signé un magnifique doublé sur le circuit manceau en European Bike. Le protégé de Michel Augizeau se présente comme le grand favori de la catégorie. Toujours en European Bike, Baptiste Santilli, licencié au club Mécasport et client Tecmas, s’est classé 8e et 14e des deux deux courses du week-end sarthois.

Joli podium (3e de la course 1) pour le Berruyer Lucas Sassone en Supersport 300. Le pilote Mécasport, 6e de la course 2, est 5e au général (26 points)