Tecmas-BMW et Foray pour la deuxième place

En course pour le titre honorifique de vice-champion de France de Superbike, l’écurie Tecmas-BMW et Kenny Foray devront écarter la menace Grégory Leblanc, triple champion de France sortant, ce week-end à Albi.

Dernière manche du championnat de France de Superbike ce week-end sur le circuit du Séquestre à Albi. Un rendez-vous d’importance pour l’écurie berruyère Tecmas-BMW qui mettra tout en œuvre pour accrocher le titre honorifique de vice-champion de France ; David Checa, avec 266 points, étant assuré du titre depuis le meeting de Carole.

« Ce serait un excellent résultat pour une première année en Superbike, avec une nouvelle moto, de nouveaux pneumatiques et un pilote, Kenny Foray, qui, lui aussi découvrait la BMW » estime Michel Augizeau. « D’autant que la malchance nous a fait perdre cinquante points cash avec une crevaison au Mans lors de la première course et une panne électronique à Carole, alors que les deux fois, Kenny était en tête. Mais bon, c’est le sport… »

Dix points d’avance sur Leblanc

Le Séquestre est un circuit où Tecmas a ses repères. L’an dernier, le team berruyer y a gagné avec Valentin Debise, « mais c’était avec Honda, Dunlop et en 600 Supersport. Là, on repart presque de zéro » tempère le boss. Pour Kenny Foray, la mission est claire : terminer devant Gregory Leblanc, le triple champion de France sortant qui n’accuse que dix points de retard sur le pilote BMW (198 contre 208). Et à Albi, 54 points maximum sont à distribuer : deux fois 25 pour la victoire dans chacune des deux courses au programme, un pour chaque pole-position et un pour chaque meilleur tour en course. Autant dire que Kenny Foray n’a pas le droit à l’erreur s’il veut conserver la deuxième place au général. Sans pour autant exclure le panache. Au contraire, toute l’équipe entend bien terminer la saison en beauté, sur une victoire. Pour avoir abandonné très tôt le week-end dernier lors du Bol d’Or sur casse moteur avec la BMW du Penz13, Kenny n’a pas eu à trop puiser dans ses réserves et se dit « frais comme un gardon ». Ce n’est pas vraiment le cas de Gregory Leblanc, 2e du Bol d’Or sur la Kawasaki officielle mais un podium au Castellet aide aussi à surmonter la fatigue… Après, ce sera aussi à Romain La Monica et au staff de Tecmas de donner à Kenny la moto la plus performante possible. Et ça, ils savent faire…

Deuxième pilote engagé par Tecmas au guidon d’une BMW S1000 RR (non officielle), le jeune Maxime Bonnot aura à cœur de montrer l’étendue de ses progrès en s’ancrant dans le Top 15.

En European Bikes, Michel Amalric a gouté à la victorie à Carole et compte bien réitérer cette performance à Albi, circuit presque local pour le pilote Castrais.

Notons la couverture télévisée de l'évennement par la chaine l'Equipe qui retransmettra en clair les 2 courses Superbike. La première ayant lieu à 11h45 sera diffusée dans les conditions du direct à 15h30. La seconde manche sera quant à elle retransmise en DIRECT à partir de 17h !

Le site FSBK retransmettra également toutes les courses de la journée en direct sur son site.

Texte Christian Ragot

Texte Christian Ragot

Photos Stephane Valembois