Michelin et Tecmas : un partenariat qui devrait s’inscrire dans la durée

Michelin ne s’engage jamais à la légère. Ce n’est pas le genre de la grande maison d’Auvergne. En devenant le nouveau partenaire du team Tecmas-BMW, le manufacturier clermontois s’est engagé bien au-delà de la fourniture de pneumatiques de course pour le championnat de France de Superbike, comme l’a souligné Samuel Rolland, le responsable financier du site Michelin à Saint-Doulchard, lors de la très belle réception qui a scellé, sur site, ce partenariat ô combien important pour Michel Augizeau et l’écurie berruyère.

« Le premier pneu avion fabriqué ici, à Saint-Doulchard, l’a été en 1983. Nous nous sommes ensuite  spécialisés dans cette activité et depuis 2007,  nous ne fabriquons plus que des pneus avion sur ce site. Mais personne n’a oublié que c’est aussi ici, à Saint-Doulchard, qu’a été fabriqué le premier pneu radial moto » rappela, en préambule, Samuel Rolland. « Aussi, cette association avec Tecmas ne peut que nous ravir. Les 650 personnes qui travaillent ici, à Saint-Doulchard, sont heureuses d’accueillir Tecmas sur le site… »

Le site de Saint-Doulchard qui est assurément l’un des plus beaux fleurons de Michelin : «  Le marché de l’aéronautique est en pleine expansion et c’est excellent pour nous » a abondé le responsable financier. « Seuls trois sites dans le monde fabriquent nos pneus avion : un aux Etats-Unis, un en Thaïlande et un en France, ici à Saint-Doulchard. Depuis deux ans, on a embauché une centaine de personne chaque année. Et nous avons encore des besoins. Vous pouvez d’ailleurs faire passer le message. Dans l’aéronautique, Michelin, c’est la haute couture du pneumatique. Dans le monde de la compétition, auto et moto, nous visons également l’excellence et en cela, Tecmas aura un rôle important à jouer… »

« La compétition fait partie de l’ADN de Michelin… »

Ce que confirmait Mathieu Haloua, responsable du secteur compétition moto chez Michelin : «  La compétition fait partie de l’ADN du groupe Michelin. Nous comptons sur Tecmas pour nous aider à développer de nouvelles technologies que l’on trouvera ensuite sur les motos de demain. Michelin a choisi de porter ses efforts sur le championnat de France FSBK parce que c’est une compétition qui est plus proche du public, donc des consommateurs, où les pilotes sont très abordables. Et on a choisi Tecmas parce que c’est le meilleur team de ces dernières années en FSBK, le plus professionnel aussi, avec des pilotes de haut niveau, et une moto, la BMW S1000RR, très performante. Michelin va mettre tout en œuvre pour fournir les pneumatiques de course les plus efficaces et les plus performants dans toutes les gammes, soft et hard. Notre ambition, il ne faut pas se cacher, est de remporter le titre en Superbike comme en Challengers. Au-delà de notre collaboration sur la piste, nous entendons aussi développer avec Tecmas et ses pilotes les gammes de pneus de demain, ce que nous avons commencé à le faire récemment sur le circuit de Magny-Cours. Ce partenariat avec Tecmas nous donne entière satisfaction et devrait s’inscrire dans la durée. »

Des propos on ne peut plus rassurants pour Michel Augizeau et toute l’équipe Tecmas qui viennent tout juste de recevoir la nouvelle moto. Les trois pilotes, Kenny Foray, Mathieu Gines et Maxime Bonnot ont exprimé leur satisfaction de travailler avec un manufacturier aussi prestigieux et ont, eux aussi, réaffirmé leurs ambitions : les titres pour Mathieu et Maxime et le maximum de victoires et de podiums pour Kenny. Maintenant, au boulot !

Christian Ragot