Kenny Foray dans son jardin

SVA_FSBK22_20220701_115556_2048px.jpg
SVA_FSBK22_20220703_161204_2048px.jpg
SVA_FSBK22_20220703_123418_2048px.jpg

Après une pause estivale de sept semaines, le Championnat de France Superbike FSBK-FE entre dans le money time pour reprendre une expression chère au basket. C’est le début de l’emballage final qui décidera de l’attribution du titre et des accessits. A quatre courses de la fin (à Carole ce week-end puis au Castellet fin septembre), ils sont quatre à pouvoir encore prétendre, mathématiquement, à la couronne : Valentin Debise, leader avec 204 points, son nouveau dauphin, Kenny Foray (165 points), le champion en titre, Mathieu Gines (163 points) et Alan Techer (147 pts) qui part d’un peu plus loin.

Le pilote qui fera carton plein ce week-end à Carole marquera 52 points (et autant au Castellet). Au sein de teams, on a déjà remplacé les piles des calculettes pour ne pas être pris de court… Avec 39 points de retard (sur 104 possibles encore à prendre), Kenny Foray, motivé comme jamais et conscient du haut niveau de performance de sa M1000 RR et de l’efficacité de ses gommes Michelin, a bien des raisons de croire que rien n’est joué. 

Debise sous le menace de Foray et Gines. 

L’année dernière, sur ce même circuit de Carole à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis), Valentin Debise, alors leader du championnat, avait d’ailleurs connu quelques déboires, se trouvant dans l’incapacité de défendre ses chances à cause d’une blessure. Cette fois, le pilote albigeois dit arriver en pleine forme pour essayer de sécuriser un titre qui lui tend les bras mais il sait aussi que la moindre erreur sur le tourniquet de Carole pourrait se payer cash. 

Dauphin après l’étape de Magny-Cours (deux podiums), Kenny Foray devrait, pour sa part, tirer bénéfice du circuit francilien qu’il connait dans le moindre recoin. Un circuit où il totalise cinq victoires sur les huit dernières courses disputées à Tremblay-en-France.  Avec deux nouveaux succès, le protégé d’Arnaud Sassone et Michel Augizeau pourrait tout relancer avant la finale du Paul-Ricard. Mathieu Gines, à condition d’avoir retrouvé la pleine possession de ses moyens physiques après sa chute de Spa, aura le même objectif : faire déjouer Debise ! Quant à l’ancien pilote de Grand Prix, Alan Techer, à défaut du titre, il aura à cœur de jouer la gagne à chaque course. Pour l’anecdote, rappelons que ces quatre pilotes portent ou ont déjà porté les couleurs de Tecmas ; l’écurie berruyère étant toujours une référence dans le petit monde de la moto.

Christian ragot

Texte : Christian Ragot
Photos : Stéphane Valembois

On aurait aussi aimé voir Maxime Bonnot à l’œuvre après son excellent retour à la compétition à Magny-Cours. Malheureusement, le pilote Neversois a été fortement percuté par une moto lors d’essais privés sur ce même circuit de Magny-Cours le lendemain du week-end FSBK. N’ayant pas récupéré, le deuxième pilote Tecmas engagé en Superbike a mis un terme à sa saison 2022.  

Par ailleurs, Tecmas n’aura qu’un engagé en European-Bikes. En effet, Alexandre Leleu, le champion en titre, sévèrement touché à l’épaule (tendons) lors de sa chute à Magny-Cours, a jugé plus prudent de déclarer forfait. Les espoirs de l’écurie berruyère reposeront donc sur le jeune Lucas Sassone, en progrès à chaque sortie, qui peut logiquement viser deux nouveaux top 10, voire un peu mieux. 

Les Horaires en Superbike. Samedi, de 15 h 40 à 16 h 05, essais qualificatifs. Dimanche, course 1 à 11h45 ; course 2 à 16 heures.