Tecmas et Foray sur leur lancée de Magny-Cours

SVA_FSBK21_20210704_124432_2048px.jpg
SVA_FSBK21_20210425_114813_2048px 2.JPG
SVA_FSBK21_20210530_182507_2048px.jpg

Avec un Kenny Foray qui reste sur deux victoires consécutives en FSBK (Magny-Cours) et en Endurance (Spa), l’écurie berruyère Tecmas-BMW visera à nouveau la victoire dimanche sur le circuit francilien de Carole qui accueillera du public.

Tecmas-BMW a dû attendre la dixième course du championnat de France de Superbike pour savourer sa première victoire en 2021. Une très (trop) longue attente pour le team de Michel Augizeau qui avait attaqué le championnat avec l’étiquette de favori. Mais les aléas de course ont fait que jamais le team n’a pu exploiter, ni exprimer tout son potentiel. Problèmes électroniques, de réglages, de grip et aussi plusieurs chutes ont pourri le début de saison. Jusqu’à Magny-Cours début juillet où, sur une piste humide, Kenny Foray a enfin pu monter sur la plus haute marche du podium. Et à la régulière !

« S’il n’est plus possible de viser le titre, l’avance de Valentin Debise et même de Mathieu Gines (deux anciens pilotes Tecmas !) étant trop importante, il reste cependant encore quatre courses à gagner, à Carole et à Alès » avait ainsi martelé Kenny Foray, sourire retrouvé, dans la Nièvre. « Cette victoire va faire un bien fou à toute l’équipe et on compte bien ne pas s’arrêter là ».

Et comment ! Sur sa lancée de Magny-Cours, le team Tecmas visera à nouveau la victoire, ce week-end, sur le circuit francilien de Carole où Kenny Foray a usé ses premiers cuirs. Un circuit que le champion de France 2017 connaît mieux que quiconque. Ne s’y était-il pas encore imposé à deux reprises en 2020 au guidon de la BMW du team MDS ? Le pilote du Loiret se sent de plus en plus à l’aise au guidon de la nouvelle M1000 RR et il est motivé comme jamais. Sa victoire, le week-end dernier, lors des 6 Heures de Spa-Francorchamps, associé à Markus Reiterberger, lui a donné une pêche d’enfer. Et surtout, elle lui a permis de garder le rythme. Et si, comme dans la Nièvre, la météo devait rester incertaine en Ile-de-France, cela ferait encore mieux ses affaires tant le gommes Michelin sont efficaces sur le mouillé.

Techer revient dans la course

Pour faire briller les couleurs de Tecmas-BMW, Michel Augizeau pourra aussi compter sur Alan Techer. L’ancien champion du monde d’Endurance 2018 fera son grand retour à la compétition à Tremblay en France après avoir faire l’impasse à Pau-Arnos et à Magny-Cours. « Alan a participé à une grosse séance d’essais ce mardi à Magny-Cours. Il a retrouvé toutes ses sensations et signé d’excellents chronos. Il ne se ressent plus de sa double fracture à la main droite, celle qui commande la poignée de gaz et le frein, consécutive à sa chute lors des qualifications à Pau. C’est de bon augure » se réjouit Michel Augizeau. Sur un circuit où il n’avait pas été très à l’aise en 2020, Alan Techer aura à cœur de rendre à son boss la confiance qu’il lui accorde en marquant de gros points. Il a en tout cas le potentiel pour titiller Debise, Gines et Foray, comme il l’avait fait au Mans et à Lédenon où il était à chaque fois monté sur le podium (3e). Pourquoi-pas monter une fois de plus sur la boîte ?

Troisième pilote Tecmas en lice, Maxime Bonnot, qui se prépare à disputer son premier Bol d’Or avec le team de Michel Augizeau, visera une fois de plus le Top 10. Comme à Magny-Cours où le Neversois s’était classé 11e et 7e. « Je l’attends, en effet, à ce niveau » abonde le team-manager qui espère aussi voir Alexandre Leleu être couronné dès ce week-end en European Bikes. Avec 41 points d‘avance (183 contre 142) sur son dauphin, Louault, Leleu ne laissera pas passer l’occasion ; pour sûr.

Christian ragot

Christian ragot