Cap sur l’Espagne et le Portugal pour Tecmas-BMW

Les réceptions, les présentations statiques, aussi agréables soient-elles à l’image de celle organisée par la concession BMW Dupont SA, à Orléans, c’est terminé ! Les choses s’accélèrent pour l’écurie berruyère Tecmas-BMW qui entre enfin dans la phase active de sa préparation. Dans les ateliers de l’avenue de Saint Amand, l’équipe de Michel Augizeau n’a pas compté son temps afin  que tout soit prêt pour les essais officiels organisé par BMW mercredi, jeudi et vendredi sur le circuit d’Almeria, en Espagne. Le truck emportant les cinq motos du team sera la route dès ce lundi et toute l’équipe sera à pied d’œuvre mardi soir.

« Ces journées d’essais sont organisées pour BMW Allemagne et toutes les écuries officielles européennes, donc Tecmas pour la France, sont tenues d’y participer. Ce sont des tests très importants car ils vont nous permettre de découvrir et de travailler sur la nouvelle gestion électronique des moteurs, en Superbike comme en Endurance » explique le boss.

Tous les pilotes engagés en Mondial d’Endurance seront présents en Espagne.  Kenny Foray, Lukas Trautmann et Camille Hédelin pourront ainsi multiplier les séances de roulage, prendre des repères en vue des 24 Heures du Mans (les 15 et 16 avril) et déjà valider avec Romain La Monica, l’ingénieur Tecmas, quelques options techniques. Idem en Superbike pour Kenny Foray, vice-champion de France FSBK en titre et bien décidé à aller chercher le titre 2017. Après une année de découverte ( « Je ne connaissais ni le team, ni les Pirelli, ni la moto… » rappele l’Olivetain), Kenny partira moins dans l’inconnu et avec des ambitions forcément plus élevées. Le protégé de Michel Augizeau avoue « avoir repris du plaisir à piloter et à se battre en 2016 »  et pense « avoir retrouvé son meilleur niveau ». Prometteur. Le deuxième pilote du team Tecmas, Maxime Bonnot, invité par BMW même s’il n’est pas pilote officiel de la marque, pourra mesurer l’étendue de ses progrès face à Kenny avant l’ouverture du championnat de France FSBK les 25 et 26 mars au Mans. Michel Amalric prendra également part à ces essais afin de préparer sa saison en European Bikes. 

Et la semaine suivante, tout le monde (sauf Maxime Bonnot et Michel Amalric) se retrouvera pendant quatre jours sur le circuit de Portimao, au Portugal, pour des essais organisés par Pirelli. Toutes les nouvelles gommes du manufacturier italien seront ainsi passées en revue avec minutie. Et l’on sait combien il est difficile d’exploiter à cent pour cent les pneumatiques, de tirer le maximum du potentiel de la moto sans les dégrader… D’où l’extrême importance de ces essais Pirelli. Il sera toujours temps ensuite de faire un premier débriefing et de tirer des plans sur la comète…

Texte Christian Ragot