Une chute anodine de Lagut ruine les espoirs de Tecmas au Moto Tour

Il a suffi d’une chute anodine au départ de l’étape de vendredi matin, au Puy-en-Velay, pour que les espoirs de podium nourris par Tecmas-BMW et Sébastien Lagut s’envolent. « Le pilotes n’a pas été blessé mais dans la chute, un caillou a percé le carter moteur.  Comme on était dans une épreuve de régularité sur route, il était impossible, pour l’équipe d’assistance, d’intervenir. Sébastien s’est donc vu attribuer le même chrono que le dernier classé de l’étape  plus 10%. Pour nous, c’était fini » déplore Michel Augizeau, le boss de l’écurie berruyère.

Jusque-là, et depuis le départ donné à Toulon l’autre lundi, Sébastien Lagut s’était constamment maintenu aux avant-postes. Toujours dans les trois premiers et même deuxième au terme des deuxième et troisième étapes. Se tirant une belle bourre à coups de secondes avec Lionel Richier, futur vainqueur, et Pierre Lemos, brillant dauphin.

Sébastien Lagut a néanmoins terminé ce Moto Tour 2016 très fort, en remportant la spéciale de Valberg et la deuxième du célèbre Turini au guidon de sa BMW S1000 R. Ce qui ne fit qu’aviver les regrets au sein de l’écurie berruyère qui avait connu les honneurs du podium dans le passé avec Mathieu Gines (que Sébastien Lagut avait remplacé au pied levé pour cette édition 2016), Jehan D’Orgeix ou encore Fred Moreira. Assurément, tout était réuni pour monter sur la boîte : un pilote habitué du Moto Tour où il était déjà monté à deux reprises sur le podium, une moto fiable et performante et une équipe technique expérimentée. Preuve que même la victoire pouvait être envisagée, Sébastien Lagut s’est classé 3e scratch des épreuves sur circuit et 2e scratch des spéciales chronométrées sur route… Mais il a suffi d’une chute… Pour terminer à la 72e place du général.

Camille Hedelin lauréat de sa catégorie

Deux autres concurrents avaient aussi le soutien officiel de Tecmas dans ce Moto Tour. Camille Hedelin, habituel pilote de Tecmas-BMW en championnat du monde d’endurance a été très brillant, terminant premier de la catégorie « scooters »  et 25e au scratch alors que Cochet, en duo avec mademoiselle Derouet, s’est classé 30e au scratch. Deux sacrées belles performances, assurément.

Christian Ragot