TECMAS-BMW dans le rythme pour les 24h du Mans

L’écurie berruyère Tecmas-BMW s’est montrée d’emblée dans le rythme lors des deux journées pré-tests des 24 Heures du Mans (15 et 16 avril), mardi et mercredi. 4es  à l’issue de la première journée, 2e au terme de la seconde, Kenny Foray, Lukas Trautmann et Camille Hedelin ont finalement bouclés ces deux jours avec le quatrième temps absolu, 1’37’’321, juste devant la Yamaha du GMT 94 sur Dunlop (Checa, Canepa, Di Meglio), 1’37 ‘’364 et la Honda officielle de Da Costa, Gimbert et Freddy Foray.

Un jour 2 écourté pour l’équipe de Michel Augizeau. En effet, tout en fin de séance, à la demande de Pirelli qui voulait affiner ses repères sur le nouvel asphalte manceau en vue de la lutte pour le pole-position, Camille Hedelin passa des pneus de qualif’. Malheureusement, le pilote BMW perdit l’arrière de sa moto en sortie du virage du Musée avant de chuter.  

« Nous avons montré que nous étions dans le rythme et que notre équipe était homogène. Le niveau s’annonce extrêmement relevé avec l’arrivée de nombreux pilotes de vitesse et c’est très serré entre toutes les motos officielles. Pour viser le podium, il ne faudra pas faire la moindre faute… » annonce le boss, plutôt confiant.  

Tout en haut de la grille, avec un chrono de 1’36.866, la Yamaha n°7 du YART (Parkes, Fritz, et Nozane) a parfaitement su exploiter, lors des deux séances, le nouveau revêtement du circuit Bugatti et ses nouveaux pneus Bridgestone. In fine, le team autrichien a devancé deux équipes françaises : le Kawasaki SRC de Gines, De Puniet et Foret (Pirelli), vainqueur des 24 Heures Moto 2016, deuxième en 1’36.934,  et la GSX-R 1000 du Suzuki Endurance Racing Team sur Dunlop, pilotée par Philippe, Masson et Cudlin (1’36.977).

Texte Christian Ragot

Photo David Reygondeau