Tecmas vise à nouveau le podium

A la demande de son fidèle commanditaire, Dominique Platet, l’écurie berruyère Tecmas a engagé une BMW S1000 RR, ce week-end, aux 24 heures de Barcelone avec l’ambition de monter une troisième fois sur le podium.

« C’est vraiment une très belle épreuve qui mériterait figurer au calendrier du championnat du monde. Depuis quelques années, la FIM sollicite régulièrement les organisateurs espagnols dans ce sens mais ces derniers ne veulent rien entendre. Le conflit  date d’une vingtaine d’années, depuis les 24 Heures de Montjuich. Mais Mondial ou pas, ça reste une magnifique épreuve. Elle a trouvé son public et attire régulièrement les teams amateurs avertis, habitués aux épreuves championnat du monde ;  d’excellents pilotes près de très bons amateurs et parfois, des teams officiels qui en profitent pour faire des tests en conditions de course… » explique Michel Augizeau, la patron de Tecmas, ravi de retourner en Espagne.

Toujours à la demande de Dominique Platet, Tecmas en sera ce week-end à sa cinquième participation à l’épreuve catalane. Une épreuve qui lui réussit plutôt bien avec deux podiums (2e et 3e) pour deux abandons (sur chute et enfin sur casse moteur en 2017). Pour cette édition 2018, Michel Augizeau a fait le maximum pour être à la hauteur des ambitions de son commanditaire qui vise à nouveau le podium. « Nous avons préparé un moteur tout spécialement pour cette course ce qui, je l’espère, nous évitera une nouvelle casse aux alentours de la 18e heure comme à Barcelone, au Bol ‘Or et aux 24 Heures du Mans » précise le team-manageur. Côté pilotes, dont le choix incombait aussi à Tecmas, Camille Hédelin sera le leader de l’équipe. Endurant, expérimenté et connaissant parfaitement la S1000 RR, il tirera forcément Dominique Platet (54 ans) vers le haut avec le soutien des jeunes et rapides Maxime Bonnot, pilote Tecmas en Superbike, et Thibaut Gourin (habitué au Moto2 espagnol). « Pour Maxime et Thibaut, ce sera l’occasion de poursuivre leur apprentissage de l’Endurance. Notre équipe est homogène. Si la fiabilité est au rendez-vous, avec aussi un brin de réussite, on devrait amener la n°88 sur le podium… » estime Michel Augizeau. Chiche 

Christian Ragot - Correspondance spéciale

Stephane Valembois - Photos