Tecmas ouvre à Magny-Cours

Alan Techer face à Gines et Foray !

Avec la pandémie de Covid 19, les sports mécaniques ont été à l’arrêt complet pendant de très longues semaines. Comme toutes les entreprises liées à l’événementiel, Tecmas a eu recours au chômage partiel pour faire face à une crise économique et sociale sans précédent qui laissera forcément des traces. Mais depuis l’annonce de la fin du confinement, l’écurie berruyère et son nouveau pilote, Alan Techer, ont mis les bouchées doubles pour, enfin, renouer avec la compétition dans les meilleures conditions, ce week-end à Magny-Cours, théâtre de la première manche du championnat de France de Superbike. Sans public, hélas ! 

Ouverture à huis clos !

Ne dites surtout pas à Michel Augizeau que le FSBK 2020 est un championnat au rabais ; vous risqueriez de le mettre en rogne : « Après les annulations des meetings du Mans et d’Albi, il reste cinq étapes, donc dix courses ; c’est quand même un vrai championnat, réduit certes, mais cohérent. De toute façon, il était impossible, en raison de l’encombrement du calendrier, de faire mieux en si peu de temps. Mon grand regret pour cette course d’ouverture à Magny-Cours, c’est le huis clos. Pour qu’une manifestation soit réussie, il faut réunir tous les ingrédients à savoir un beau circuit, des pilotes, des teams et du public. Là, ça ne sera pas le cas. Une course sans public, sans pouvoir vivre notre passion, nos émotions, avec les fans, avec nos partenaires, ça n’a pas trop de sens. Si cela doit perdurer, bien des teams se trouveront en grande difficulté, notamment au plan financier… »

 

Le huis clos, c’est d’ailleurs ce qui a décidé Michel Augizeau à ne pas s’aligner au départ des 24 Heures du Mans, les 29 et 30 août prochains. « Au-delà du calendrier surchargé et de la nécessité de donner la priorité au FSBK plutôt qu’au Mondial d’Endurance, c’est effectivement la raison (le huis clos) pour laquelle nous avons renoncé aux 24 Heures. En FIM-WEC, Tecmas est engagé à titre privé tout en étant un team professionnel qui, même s’il s’appuie aussi sur quelques bénévoles, paye son personnel et les pilotes. S’engager au Mans, sans la possibilité d’accueillir nos partenaires, donc de générer de la trésorerie, aurait peut mettre la pérennité même de l’entreprise en péril. En revanche, nous ferons le maximum pour être présents au Bol d’Or en septembre… » 

 

En championnat de France de Superbike, avec le soutien officiel de BMW et de Michelin, la question financière se pose cependant avec moins d’acuité. Le team a ainsi pu préparer le championnat, « qui est la priorité absolue cette saison » avec sérieux. Tecmas repart presque de  zéro, avec un nouveau pilote, Alan Techer, et la nouvelle BMW S1000 RR, « mais je suis confiant. On a bien travaillé lors des séances d’essais, tant à Lédenon, qu’à Pau et dernièrement à Magny-Cours. Au fil des séances, on a réussi à gommer les petits défauts de jeunesse inhérents à toute nouvelle moto et je peux dire que tout fonctionne très bien. Alan est maintenant bien familiarisé avec l’électronique, assez complexe, et, avec Romain La Monica, ils ont trouvé les bons réglages pour exploiter toute la puissance de la moto. Lors des derniers essais à Magny-Cours, Alan a signé d’excellents chronos, au niveau de ceux de Mathieu Gines et Kenny Foray » abonde le boss qui a toute confiance en son nouveau pilote. « Humainement, Alan est un garçon de très grande valeur mais c’est en course qu’il devra montrer ses capacités à aller chercher le titre. A 25 ans, il a déjà un titre de champion du monde d’endurance (en 2018), une victoire aux 24 Heures du Mans en 2018 et un titre de vice-champion d’Europe de Moto2 à son actif. Cela veut dire quelque chose, non ?... »

 

« J’ai beaucoup couru en Endurance ces dernières années, mais j’avais hâte de retrouver l’adrénaline propre aux courses de vitesse pure ; ça commençait à me manquer sérieusement. Revenir ainsi dans le circuit, avec une BMW officielle, au sein d’un team qui sait gagner des courses et où l’ambiance est top, je ne pouvais espérer mieux » abonde le pilote. « La BMW S 1000 RR  est une arme de guerre, très agile et facile à piloter. Le moteur est extraordinaire. Il y a de la puissance partout ; c’est très agréable. Quant aux pneus Michelin, ils offrent beaucoup de grip et sont constants… » se réjouit Alan, bien décidé à relever le défi lancé par son boss et son équipe : conserver la titre remporté l’année dernière par Mathieu Gines.

Face à Gines et Foray !

Mathieu Gines, qui avait fait le doublé en 2019 dans la Nièvre, est d’ailleurs désigné comme son rival n°1 cette saison par Alan Techer. Au guidon de la puissante Yamaha R3 du team Tech 3 Solutions, équipée de pneus Michelin qu’il connaît bien, le pilote breton ne fera aucun cadeau à son ancien team. Pas plus d’ailleurs que Kenny Foray, champion FSBK avec Tecmas en 2017, qui pilotera une BMW S1000 RR identique à la n°5 de Techer, mais chaussée en Dunlop. Foray, qui disputera cette année le championnat en entier, comme Gines et Techer, tous sont des compétiteurs animés par la même envie : gagner des courses et remporter des titres.  C’est dire qu’à chaque course, ça pourrait se jouer à la poignée… D’autres « clients » seront à suivre de près. On pense à Axel Maurin, Morgan Berchet, Matthieu Lussiana, Louis Bulle, tous sur Yamaha, sans oublier David Muscat (Ducati) ; ça promet !

Bon à savoir 

Le calendrier du Championnat de France de Superbike : Magny-Cours (1er  et 2 août). Carole (22/23 août). Lédenon (12/13 septembre). Pau Arnos (17/18 octobre). Nogaro (24(25 octobre).

 

Horaires du Superbike à Magny-Cours : Samedi, qualifications de 15 h 15 à 15 h 40. Dimanche, course 1 à 12 h 10 ; course 2 à 17 h 35.

 

Le Supersport 300 et l’OGP (Objectif Grand Prix) seront regroupés cette saison. Deux classements distincts seront établis en parallèle du scratch. La FT Racing Academy créée par Marc Fontan alignera trois pilotes en OGP Pré-Moto 3 : Line Vieillard, Colin Drye et le Berruyer Lucas Sassone. Les Yamaha, chaussée par Michelin, de la FTRA sont préparées dans les ateliers de Tecmas ; la structure berruyère assurant aussi la maintenance durant les week-ends de course. 

 

European Bike : Le gentleman rider Alexandre Leleu pilotera une BMW 1000 aux couleurs de Tecmas en European Bike, catégorie où il sera l’un des favoris.

Propos recueillis par Christian Ragot