Superbike : Tecmas-BMW et Kenny Foray ouvrent ce week-end au Mans

Cette fois, on y est ! Après la présentation officielle de la saison à la Pyramide du Conseil départemental, la mise en bouche aux 200 Miles de Daytona avec Michel Amalric, Tecmas s’apprête à entrer dans le vif de la compétition ce week-end au Mans avec la première manche du championnat de France Superbike.

Ce début de saison est aussi un tournant dans l’histoire de l’écurie berruyère chère à Michel Augizeau. Exit en effet le partenaire historique Honda et le championnat 600 Supersport au profit d’un nouveau partenaire prestigieux, BMW, et de la catégorie reine, le 1000 Superbike EV0. Avec, forcément, des ambitions d’autant plus élevées que Tecmas a signé un pilote top niveau avec Kenny Foray.

Kenny Foray ambitieux

Pilote phare du GMT94 durant de nombreuses années, structure avec laquelle il devint champion du monde en Endurance,  Kenny Foray a rejoint ensuite le team BMW officiel Penz 13 en Endurance et décidé de compléter son programme 2015 en s’engageant avec Tecmas-BMW en championnat de France Superbike. Kenny est assurément l'un des pilotes Français les plus talentueux de sa génération, se forgeant une très solide réputation en Endurance de par sa fiabilité et le rythme très soutenu qu'il est capable de tenir sur tous les circuits mondiaux. Plusieurs fois champion du monde en Endurance, Champion de France Superstock en titre, il se battra, cette saison,  pour le titre en EVO, confiant dans le potentiel de la BMW S1000RR bichonnée dans les ateliers Tecmas par Romain La Monica et Guillaume Poitevin

Essais productifs en Espagne

En essais durant quatre jours à Almeria la semaine dernière à l’invitation de Pirelli qui avait sollicité  les teams et pilotes officiels sous contrat afin de procéder au développement des pneumatiques qui seront utilisés lors du Mondial 2017, Kenny Foray a pu se mettre dans le rythme et l’équipe de Michel Augizeau continuer le développement de la moto. « Ces essais ont été très productifs puisque nous avons amélioré les réglages au fil des roulages jusqu'à atteindre une base saine et performante lors du dernier jour. Nous avons également pu remplir le programme de tests proposé par Pirelli. Les pneus sont performants, la moto aussi » se réjouit Michel Augizeau. « Si Gregory Leblanc (Kawasaki), qui est resté un jour de plus à Alméria, a signé le meilleur chrono, nous sommes restés tous près. Kenny a eu de bonnes sensations sur la moto et il abordera avec confiance les deux courses de dimanche au Mans » voulait se persuader le boss, qui regrettait seulement de ne pas avoir pu profiter suffisamment longtemps des gommes tendres, contrairement à Leblanc et à Kawasaki, pour peaufiner encore quelques réglages.

De toute façon, Leblanc ne sera pas le seul gros «client » pour Kenny Foray ce week-end au Mans. David Checa (Yamaha), David Perret (Yamaha) Romain Maître (Suzuki) ou encore David Muscat (Ducati) peuvent tout autant prétendre à la victoire.

Dominique Platet pour préparer les 24 heures du Mans

Tecmas aura deux autres pilotes engagés en Superbike. D’abord le jeune Maxime Bonnot qui s’est familiarisé avec sa nouvelle BMW durant deux jours d’essais intensifs le week-end dernier sur le circuit de Carole. « Tout s’est bien passé. Maxime, qui roulera finalement en EVO, poursuit son apprentissage et l’important pour lui sera de terminer les courses » insiste Michel Augizeau. Ensuite, Dominique Platet qui a obtenu une wild-car pour cette manche d’ouverture du championnat de France Superbike. « C’est une excellente chose. Dominique va pouvoir se familiariser avec le circuit Bugatti ; un bonus avant les 24 Heures du Mans, premier grand rendez-vous 2016 pour Tecmas en Endurance » estime le boss avant de rappeler que Michel Amalric sera au départ de la première manche du championnat national European Bike au guidon d’une BMW aux couleurs de Tecmas avec le podium pour objectif.

Christian Ragot