Foray (Tecmas BMW) sur sa lancée

Quatrième manche du championnat de France Superbike, ce week-end à Magny-Cours. Dans son jardin, l’écurie Tecmas-BMW aura à cœur, devant ses supporters, de confirmer ses bons résultats de Lédenon où Kenny Foray avait réalisé carton (presque) plein.

S’il est un endroit où le team Tecmas-BMW a à cœur de briller, c’est bien à Magny-Cours. Le circuit nivernais, de par sa proximité, est en quelque sorte son jardin. C’est aussi pour Michel Augizeau, le patron de l’écurie berruyère, qui fera, en la circonstance, son grand retour sur un circuit après une longue période de convalescence, de monter une grosse opération de promotion auprès de ses partenaires. Et chacun sait que pour eux, une victoire à Magny-Cours est le plus beau des retours sur investissement. C’est enfin, pour les deux pilotes du team, l’occasion d’aller à la rencontre de leurs nombreux supporters ; Kenny Foray résidant à Olivet et Maxime Bonnot à Nevers.

Du côté de l’avenue de Saint-Amand, Romain La Monica et toute l’équipe technique ont mis tout en œuvre pour offrir à leur pilote officiel BMW, Kenny Foray, la moto la plus compétitive possible. L’ex-champion du monde d’endurance (en 2014) s’est relancé dans la course au titre à Lédenon en terminant 2e de la course 1 derrière Checa avant de s’imposer dans la course 2, les deux fois en signant le meilleur tour en course. Sur le circuit gardois, il a repris 15 points au leader du championnat et champion de France en titre, Grégory Leblanc, qui avait remporté les quatre premières courses de la saison, au Mans et à Nogaro. Leblanc battu à la régulière, voilà qui a boosté à fond toute l’équipe berruyère, récompensée de ses efforts.

Ne pas s’endormir sur ses lauriers

Pas question cependant de s’endormir sur ses lauriers. «  Bien au contraire, nous avons continué à bosser sur la moto pour essayer de gagner quelques précieux centièmes de seconde ici ou là » glisse Romain La Monica, l’ingénieur Tecmas. « Nous avons effectué une journée d’essais à Magny-Cours. Dans des conditions loin d’être idéales, avec des pneus qui n’étaient pas ceux qu’on aura en course, et sur les mêmes bases de réglages qu’à Lédenon mais adaptées aux spécificités du circuit de Magny-Cours, bien plus rapide, Kenny a signé d’excellents chronos ; le meilleur en 1’40’’8. On a notamment travaillé sur les réglages des suspensions et encore progressé sur l’électronique. Ces derniers jours, dans les ateliers Tecmas, on a encore travaillé sur l’électronique, notamment pour donner plus de confort encore au pilote en termes de gestion en course… »

Kenny Foray devrait donc bénéficier ce week-end d’une BMW S1000 RR parfaite. Sur un circuit qu’il affectionne et où il pourra tirer la quintessence de la puissance du moteur BMW, Kenny peut viser à nouveau la victoire ou pour le moins le podium pour ce grand rendez-vous de mi saison. D’autant plus si les conditions météos sont favorables ; les gommes Pirelli s’avérant encore plus efficaces par beau temps et sur piste sèche.  La suprématie de Leblanc (136 points) ayant été, pour la première fois, battue en brèche à Lédenon; Kenny Foray (99 points) et l’Espagnol David Checa (118 points) n’ont qu’une envie : récidiver et demeurer des candidats sérieux au titre, sachant qu’un week-end parfait, ce sont 54 points qui entre dans l’escarcelle (2 x25 pour les courses plus 1 point pour chaque pole-position et chaque meilleur tour en course). Juste derrière les trois ténors, Lagrive (Kawasaki, 71 pts), Perret (Yamaha (55 pts) et Maître (Suzuki, 48 pts), joueront à fond leurs rôles d’outsiders.

De son côté, sur un circuit qu’il connaît mieux que quiconque (attention toutefois où tout excès d’optimisme !), Maxime Bonnot essaiera d’entrer sur la première fois dans le Top 20 de la catégorie reine. Ce serait un bel encouragement pour la suite de la saison et la preuve que le jeune espoir du team berruyer poursuit son apprentissage avec sérieux et efficacité.

En Européean Bike, enfin, Michel Amalric (BMW S1000 RR) mettra tout en œuvre pour consolider sa 3e place au classement général du championnat (Courses samedi à 14 h 45 et dimanche à 16 h 30).

HORAIRES SUPERBIKE. Essais libres le vendredi 1er juillet à 11h10 et 16h15. Essais qualifs samedi 2 juillet à 11h15 et à  17 heures. Courses dimanche 3 juillet à 11 h 45 et à 17 h 15.

Maxime Bonnot chez lui

Texte Christian Ragot - Photos Stephane Valembois