Mathieu Gines fait cavalier seul

En grand champion qui entend se faire respecter, Mathieu Gines a fait les choses en grand lors des finales FSBK : pole position, deux victoires et deux meilleurs tours en course. Le pilote Tecmas-BMW-Michelin était intouchable à Albi. 
Le jeune Maxime Bonnot quant à lui, remporte son premier titre majeur en Superbike Challenger. Carton plein pour TECMAS en FSBK ! 

Il aurait pu se contenter du strict minimum. Mais ce n’est pas le genre de Mathieu Gines, sacré champion de France 2019 de Superbike 1000 avant même les finales FSBK de ce week-end à Albi. « Pour Michel Augizeau, pour toute l’équipe, pour BMW, pour Michelin « qui m’ont mis dans les meilleures conditions tout au long de la saison pour aller chercher le titre, il était important de boucler la saison en beauté » explique le pilote breton. Promesse tenue ! Pole position, deux victoires et deux meilleurs tours en course : carton plein donc pour l’écurie berruyère qui a dominé le championnat sans partage. Avec 7 victoires en 14 courses auxquelles il faut ajouter 6 autres podiums, Mathieu Gines n’a pas volé son titre. En fait, le seul qui aurait pu le lui contester vraiment, c’est le deuxième pilote Tecmas-BMW, Kenny Foray, absent ce week-end à Albi comme il l’avait déjà été à Nogaro et à Magny-Cours pour cause de Coupe du Monde de Moto E. Avec 5 victoires plus 2 podiums en 8 courses, le champion de France 2017 aurait fait lui aussi un beau champion. Mais il n’y a aucun regret chez Kenny qui fut même  le premier à féliciter Mathieu Gines à Carole, juste après son sacre. Et c’était sincère…

« Mathieu a été excellent tout au long de la saison et plus encore ce week-end. Il a pourtant eu à s’employer car Valentin Debise (un ancien de Tecmas, Ndlr), engagé au guidon d’une Kawasaki privée, est un pilote très rapide qui l’a obligé à rester concentré de bout en bout. Les deux pilotes ont fait le spectacle et assuré une belle promo au Superbike » se réjouit pour sa part le patron de Tecmas, Michel Augizeau. « On va maintenant pouvoir se consacrer pleinement à l’endurance. Dès ce soir (lire dimanche soir), on va prendre la direction du Castellet avec l’ambition de réaliser quelque chose de bien au Bol d’Or, première manche du championnat du monde d’Endurance 2019-2020. Avec Camille Hédelin, David Perret et Alexis Masbou, nous avons un trio de pilotes très homogène. La BMW S1000 RR est fiable et performante et les pneus Michelin efficaces en toutes circonstances ; à nous de faire le maximum pour être performants sur 24 heures… »

Maxime Bonnot titré en Challengers

Autre consécration attendue  dans la cité de Toulouse-Lautrec, celle de Maxime Bonnot dans la catégorie Challengers. « Avant ce dernier rendez-vous de la saison, il ne lui manquait que 6 points pour décrocher son premier titre. Le plus difficile pour Maxime fut de gérer la pression. Il a su être à l’écoute et éviter la chute ; en montant deux fois sur le podium, il a fait le job… » se réjouit encore Michel Augizeau. « Que Maxime soit titré, c’est important pour lui, pour la suite de sa carrière, mais aussi pour le team. C’est la preuve que Tecmas sait accompagner les jeunes pilotes qui lui font confiance ; qu’on sait les mettre dans les meilleures conditions pour obtenir des résultats. Pareil pour les pilotes évoluant dans d’autres catégories avec les deux deuxièmes places d’Alexandre Leleu, ici, à Albi, en European Bikes ».

Les classements

Albi (finale FSBK). Course 1. 1. Gines (Tecmas BMW), 2. Debise à 4’’18, 3. Maurin à 12’’25,… 8. Bonnot (3e challenger), etc... Meilleur tour en course : Gines (1’19’’133)

Course 2. 1. Gines, 2. Debise à 1’’98, 3. Muscat à 9’’86, 4. Maurin à 12’’59,… 8. Bonnot (2e challenger), etc…

Classement final du Superbike : 1. Gines 307 points, 2. Maurin 213 pts, 3. K. Foray 184 pts, 4. Berchet et Ponsson 57 pts,….9. Bonnot 83 pts (1er des Challengers)  

Christian Ragot