Un week-end peu productif mais très instructif 

La série noire continue pour le team Tecmas-BMW et son pilote Alan Techer. Une fois de plus performante en essais, l’écurie berruyère n’a pas pu concrétiser en course. Comme à Magny-Cours et comme à Carole,  les résultats n’ont pas été à la hauteur du potentiel et des ambitions du team de Michel Augizeau. 

Pourtant, sur le circuit de Lédenon baigné de soleil, il y avait bien des raisons de croire en un retour sur le devant de la scène. Avec des pneus Michelin efficaces par temps chaud, Alan Techer avait signé d’excellents chronos lors des trois séances d’essais libres, terminant à chaque fois dans les trois premiers, à la bagarre avec Kenny Foray, Mathieu Gines et Valentin Debise.

Une chute en qualifications…

 Mais les choses se gâtaient le samedi après-midi lors des essais qualificatifs. Dès le premier tour lancé, Alan perdait l’avant de la moto ; fin de séance ! « Heureusement, ni le pilote ni la moto n’ont trop souffert dans cette chute. Mais les conséquences n’en étaient pas moins fort dommageables. Lors de ces qualifs, on avait prévu d’essayer plusieurs choses au niveau des réglages en vue de la course, ce qu’on n’a pas pu faire. » maugréait Michel Augizeau. 

Conséquence immédiate de cette chute en qualifications, Alan Techer s’élançait de la dernière ligne pour la course 1 de dimanche matin. Loin de baisser les bras, le pilote grassois réussissait une belle « remontada » pour terminer dans les points, à la 9e place.

… et une panne électronique en course !

Il restait encore la course 2 pour sauver les meubles ; pour aller chercher ce podium appelé si fort par toute l’équipe. Ce podium, on y a cru… jusqu’aux trois quarts de la course. A la lutte avec Valentin Debise pour la 2e place, pas très loin de Kenny Foray qui menait le bal mais avec 4 secondes d’avance sur Gines, quatrième, le podium était en vue pour Alan… Lorsqu'un composant électronique a lâché… « Quelque chose d’imprévisible, lâche le boss de l’écurie berruyère. Le podium semblait promis à Alan, impeccable tout au long des 14 tours. Pour cette course 2, nous avions joué notre va-tout au niveau du choix de gommes et cela payait enfin. Car jusqu’ici, à partir de cinq ou six tours, la moto se dégradait terriblement, avec une déperdition importante de la liaison au sol, ce qui rendait la tâche du pilote impossible sur la durée d’une course. Malheureusement, cette panne électronique a tout gâché. Nous repartons néanmoins de Lédenon avec des certitudes et un moral en hausse. Même si cela ne s’est pas concrétisé au niveau des résultats, on a compris beaucoup de choses… Il nous reste encore quatre courses, à Pau Arnos et à Nogaro, pour nous refaire… »  

Christian Ragot

Les classements 

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE SUPERBIKE (3e manche à Lédenon, Gard). Course 1. 1.Kenny Foray (BMW/D) les 20 tours en 27’50’’; 2. Gines (Yamaha/M) à 6’’9 ; 3. Escudier (Yamaha/P) à18’’6 ; 4. Berchet (Yamaha/P), 5. Muscat (Ducati/M), 6. Maurin (Yamaha/M), 7. Lussiana (Yamaha/D), 8. Bulle (Yamaha/P), 9. Techer (BMW/M), … 16. Debise (Kawasaki/D) à 4 tours… (M pour Michelin, D pour  Dunlop, P pour Pirelli)

 

Course 2. 1. Foray, 2. Debise, 3. Gines, 4. Berchet, 5. Escudier, 6. Lussiana, 7. Maurin, 8.Muscat,… 17 Techer ; etc…

 

EUROPEAN BIKES. Avec une BMW S1000 RR aux couleurs de Tecmas, Alex Leleu a terminé respectivement 5e et 4e et de deux courses disputées à Lédenon. Après six courses (toutes remportées par Challamel), Leleu pointe à la 2e place du classement général.