Kenny Foray sur sa lancée à Lédenon

Et si c’était la bonne année pour l’écurie berruyère Tecmas-BMW ? Rien n’est encore acquis, certes, mais le début de saison réalisé par Kenny Foray est plus qu’encourageant. Trois courses et autant de podiums dont une victoire, la première de sa carrière, à Nogaro : le protégé de Michel Augizeau a toutes les raisons de se montrer optimiste. D’autant que lors de la première course au Mans, il n’avait été devancé, à la régulière, que par Jérémy Guarnoni qui, pour la circonstance, avait bénéficié d’une wild-card. Et justement, Guarnoni, engagé ce week-end avec Kawasaki dans une manche du Mondial Superbike, ne sera pas à Lédenon. Pas plus que Lagrive qui avait chuté à Nogaro et s’était fracturé le poignet. Mais comme ne cesse de le marteler Michel Augizeau, « le danger serait de croire que ça va être facile… ». En pilote d’expérience, Kenny Foray sait parfaitement que sa position de leader n’autorise pas le moindre relâchement ; bien au contraire. Depuis Nogaro, il a beaucoup roulé. A Carole, lors d’une fructueuse séance d’essais, très utile pour tester les Pirelli et de nouvelles plaquettes de freins et engranger des données en vus des deux courses qui se déroulement en région parisienne en fin de saison. Et au Castellet lors des Track-days organisés par BMW où Kenny a joué les professeurs de luxe pour les possesseurs de motos de la marque allemande. « Il a le rythme mais nos adversaires aussi. Je pense notamment au champion de France en titre, David Checa, qui a remporté ce week-end les 8 heures d’Oschersleben avec Yamaha... » rappelle le boss. Checa et Yamaha qui sont généralement très à l’aise sur le circuit gardois. Mais on peut en dire autant de Kenny Foray et de BMW puisque l’an passé, le pilote Tecmas s’était classé 2e de la première course et avait remporté la seconde après avoir, à chaque fois, signé le meilleur tour en course.  Mais d’autres aussi peuvent viser la gagne à l’image de David Perret, très en forme à Nogaro, Mathieu Gines ou encore Etienne Masson et David Muscat.

Maxime Bonnot toujours out

Sur leur lancée de Nogaro, Kenny Foray et Tecmas-BMW restent les grands favoris, mais il leur faudra déjouer tous les pièges qui ne manqueront pas de se mettre en travers de la n°78… « L’objectif premier est de terminer les deux courses en engrangeant le plus de points possibles dans l’optique du championnat. Mais si les victoires s’offrent à nous, on ne se fera pas prier…» sourit Michel Augizeau, tout en regrettant le forfait de son pilote N°2, Maxime Bonnot : « Maxime va mieux mais il ne sera pas prêt pour Lédenon. Son poignet fracturé lors de sa chute aux 24 Heures du Mans a été déplâtré mais il a encore besoin de prendre du muscle et de multiplier les séances de rééducation pour piloter en course… »

Le team berruyer sera aussi représenté en European-Bike avec Michel Amalric. Deuxième au championnat,  le pilote castrais mettra tout en œuvre pour confirmer sa belle forme du moment au guidon de sa BMW S1000 RR (1er et 3e à Nogaro)

Championnat. 1. Kenny Foray (Tecmas BMW) 62 points, 2. Guarnoni 56 pts, 3. Perret 40 pts, 4. Checa 29 pts, 5. Masson 28 pts, 6. Maurin 24 pts, 7. Gines 23 pts, etc…

Christian Ragot - Correspondance

Photos Stéphane Valembois