Kenny FORAY et TECMAS EN APPEL 

SVA_FSBK22_20220527_115958_2048px.jpg
SVA_FSBK22_20220528_153637-2_2048px.jpg
SVA_FSBK22_20220528_102745-2_2048px.jpg

Après le week-end difficile de Lédenon, où Kenny Foray (non partant en course 1, 8e de la course 2) n’a gratté que huit petits points, les espoirs de titre se sont envolés pour l’écurie berruyère Tecmas-BMW. « A la régulière, c’est vrai, il n’y a pas grand-chose à espérer » souffle le boss, Arnaud Sassone. « Maintenant, et je ne leur souhaite pas, évidemment, nos adversaires directs peuvent à leur tour connaître des problèmes… ». Sous-entendu, en faisant un sans-faute lors des prochaines couses, tout pourrait redevenir possible…

Sur le circuit vallonné de Pau Arnos, le FSBK en sera pile poil à la mi-saison après la course 1. Et si les positions semblent bien établies en haut de classement, mathématiquement, tout reste possible.

Dans le Gard, en raison d’une pièce mécanique défectueuse qui avait lâché pendant le tour de chauffe, Foray n’avait même pas pris le départ de la course 1. Sans chrono, il s’était élancé de la dernière place sur la grille pour la course 2, remontant seize concurrents pour échouer à la 8e place. Insuffisant pour cacher sa frustration. « Après cet échec qui fait mal, on s’est remis en question » admet Arnaud Sassone. « On a effectué une journée d’essais à Pau pour mieux comprendre ce qui n’avait pas fonctionné à Lédenon. On a ainsi testé une nouvelle électronique, de nouvelles gommes Michelin, changé la pièce défectueuse, qui avait entraîné des petits problèmes sur la boîte de vitesses lors de la course 2, par une autre référencée différemment. Et pour plus de sécurité, on utilisera le week-end prochain en Béarn un moteur neuf. Tout s’est bien passé lors de ces tests, même si, une journée pour tout valider, c’est un peu juste… »

52 points à prendre…

L’année dernière à Pau Arnos, Kenny Foray était monté les deux fois sur le podium (3e). Il faudra faire mieux cette fois pour grappiller des points au classement général. Le temps, très chaud, pourrait être un avantage à la fois pour BMW et pour Michelin. Kenny Foray lui, a hâte de renouer avec la victoire. Et il va tout donner. Il y a 52 points à prendre (25 pour le premier de chaque course et 1 point pour le pilote ayant signé, à chaque fois, le meilleur tour en course) avant que le team retrouve son jardin de Magny-Cours, le 3 juillet prochain. Et il n’est plus question de traîner…

A Magny-Cours où Maxime Bonnot fera son grand retour à la compétition en Superbike. Sinon, dans le Béarn, les couleurs de Tecmas seront bien défendues en European Bikes par Alexandre Leleu, 3e au classement général avec 82,5 points, à moins de vingt points des deux premiers. Dans la même catégorie, Lucas Sassone (18 ans seulement), boosté par un premier Top 10 à Lédenon, aura à cœur de montrer qu’il est sur la bonne voie en s’immisçant à nouveau dans le peloton de tête.

Texte : Christian Ragot
Photos : Stéphane Valembois

Christian ragot