Le team Tecmas-BMW retrouve les sommets

SVA_FSBK21_20210822_191011-2_2048px.jpg
SVA_FSBK21_20210822_181745_2048px.jpg
SVA_FSBK21_20210822_125855_2048px.jpg

Une victoire et une deuxième place pour Foray, deux podiums pour Techer, l’écurie berruyère Tecmas-BMW a fait parler la poudre sur le circuit francilien de Carole en championnat de France de Superbike

Cette fois, c’est bien le renouveau tant attendu pour l’écurie berruyère Tecmas-BMW. Après sa victoire à Magny-Cours en FSBK et son succès, le week-end précédent, dans les 6 Heures de Spa associé à Markus Reittenberger, Kenny Foray, dans son jardin sur le circuit de Carole (Seine Saint-Denis), était gonflé à bloc. Tout comme Alan Techer qui faisait son grand retour à la compétition, lui qui avait dû déclarer forfait à Pau Arnos et à Magny-Cours. Les deux pilotes de Michel Augizeau ont signé des prestations solides ; seul, le champion en titre et ancien pilote Tecmas, Mathieu Gines, a pu les empêcher de faire carton plein.  

Course 1. Double podium pour Tecmas. Deux pilotes Tecmas ensemble sur le podium au terme de la course 1 à Carole : une première cette saison ! La pole-position signée la veille en qualifications par Kenny Foray était la preuve que le team Tecmas était revenu à son meilleur niveau comme l’avait déjà laissé espérer sa victoire à Magny-Cours. On en a eu une belle confirmation dès la course 1 sur le tourniquet francilien de Tremblay en France. Au guidon de la BMW M1000 RR, Kenny Foray a imposé d’entrée un rythme d’enfer que seul Mathieu Gines, chaussé des mêmes pneus Michelin, a pu soutenir jusqu’au terme des 25 tours. Et même un peu mieux puisque le champion de France en titre, porta une attaque à deux tours de la fin pour s’emparer du leadership. Observateur privilégié de ce mano-a-mano, Alan Techer, qui ne se ressent plus de sa double fracture à la main droite consécutive à sa chute à Pau Arnos, fut le seul à descendre sous la minute au tour avec Gines et Foray, assurant une belle troisième place sur le podium. « Sans ces quelques gouttes de pluie, Kenny aurait peut-être maintenu jusqu’au bout les deux ou trois dixièmes de secondes qu’il avait sur Mathieu… Il a peut-être été surpris et n’a pas voulu prendre de risques… » analysait le boss Michel Augizeau, néanmoins satisfait de voir ses deux pilotes sur le podium et confiant pour la course 2 de l’après-midi.

Course 2. La revanche de Foray. Une course 2 disputée en deux temps, puisqu’arrêtée après 6 tours suite à chute au cœur du peloton qui éliminait cinq pilotes dont Berchet. Jusque-là, Gines, Foray et Techer, dans cet ordre, avaient imprimé leur rythme à la course. Au moment du deuxième départ, pour 15 tours de circuit, Gines partait à nouveau en tête, emmenant dans son pot d’échappement les deux pilotes Tecmas, auteurs d’un début de course solide. Entre Gines et Foray, la lutte était intense mais quand, dans le 6e tour, le pilote Tecmas-BMW s’emparait de la tête, c’était pour de bon. Dans un premier temps, Kenny résistait avec brio et maîtrise aux attaques de Mathieu Gines avant de remettre un peu de gaz pour se mettre définitivement à l’abri et signer ainsi sa deuxième victoire de la saison en FSBK. Et comme lors de la course 1, Alan Techer terminait tout près des deux premiers, à 1’’2 seulement de Gines pour grimper pour la deuxième fois de la journée sur la troisième marche du podium, avec plus de 13 secondes d’avance sur le 4e, David Muscat. Enorme à ce niveau. Le team Tecmas-BMW est bel et bien de retour. Reste à terminer la saison en beauté, le 12 septembre prochain à Alès (Gard). A défaut de titre, Michel Augizeau serait déjà ravi de voir ses deux pilotes sur le podium.

Maxime Bonnot accidenté

Troisième pilote estampillé Tecmas engagé en championnat de France de Superbike, Maxime Bonnot, a chuté lourdement vendredi lors des essais libres. Sonné, le pilote neversois a  néanmoins pu rapidement rassurer son entourage. Lors de sa cabriole, le protégé de Michel Augizeau s’est fracturé le pouce de la main gauche. Dès le lendemain, il a été opéré avec succès à l’hôpital Georges-Pompidou à Paris.

Christian ragot

Christian ragot