Continuer sur cette lancée

SVA_FSBK21_20210529_154531-2_2048px.jpeg
SVA_FSBK21_2021n0528_115516_2048px.jpeg
SVA_FSBK21_20210528c_174146_2048px.jpeg

C’est toujours avec plaisir que Michel Augizeau se rend chaque année sur le circuit de Pau Arnos. « Tecmas a souvent brillé en Béarn mais mon meilleur souvenir là-bas, ça reste le titre de champion d’Europe de vitesse remporté en 1994 par Régis Laconi. Un grand moment ! » soupire le boss de l’écurie berruyère.

L’année dernière, ce fut un peu plus difficile ; Alan Techer terminant les deux courses à la même 5e place. En revanche Kenny Foray avait fait avec Tecmas 2 et 1 en 2019.. C’est dire que le pilote du Loiret est à l’aise sur ce circuit. « C’est plutôt de bon augure, en effet » abonde Michel Augizeau qui espère que son équipe, qui avait bien redressé la tête à Lédenon après un début de championnat délicat, confirmera ce renouveau : « Les deux podiums d’Alan Techer (3e de la course 1 ) et de Kenny Foray (2e de la course 2 avec le meilleur tour en course)  ont redonné confiance à tout le monde. Dans le Gard, nous avions retrouvé une certaine fiabilité mais il y a encore des progrès à faire au niveau des réglages si l’on veut tirer la quintessence de nos gommes. Quoiqu’il en soit, performance est là ; que ce soit sur la M1000 RR n°78 de Kenny ou sur la S1000 RR n°5 d’Alan. C’est déjà ça ! A nous ensuite de ne pas nous tromper dans le choix des gommes et sur les stratégies à adopter. »

Si le leader du championnat, est pour l’instant intouchable, les deux pilotes Tecmas semblent néanmoins en capacité de lutter à chaque fois pour une place sur le podium. Michel Augizeau espère également que Maxime Bonnot mettra tout en œuvre pour s’accrocher au Top 10. « Si pour le titre, c’est râpé, on se doit, en revanche, de rester en embuscade pour profiter de la moindre occasion de renouer avec la victoire ».

Les pilotes affûtés

Si le team n’a guère eu le temps de travailler sur les motos depuis Lédenon, les deux pilotes de pointe, en revanche, ont pu garder le rythme lors des 24 Heures du Mans le week-end dernier. Alan Techer s’est particulièrement distingué en occupant longtemps la 3e place en début de course. L’ancien champion du monde d’Endurance 2018 a surtout eu l’occasion de prouver qu’il était un pilote très rapide puisque sur le Bugatti, il a signé le meilleur tour en course (1’36’’43, 155,7 km/h), au grand dam des pilotes d’usine. 4ème pilote sur la BMW officielle du World Endurance Team (3e au final), Kenny Foray a pu aligner les tours lors des séances d’essais. C’est dire que les deux pilotes Tecmas sont plutôt affûtés. Et ça, c’est plutôt bon signe.

Christian ragot

Le point au championnat. 1. Debise (Kawasaki-Dunlop) 154 points, 2. Gines (Yamaha-Michelin) 112 pts, 3. Berchet (Yamaha-Dunlop) 74 pts, 4. Techer (Tecmas-BMW-Michelin) 69 pts, 5. Maurin (Yamaha-Michelin) 62 pts, 6. Leblanc (Ducati-Pirelli) 56 pts, 7. K. Foray (Tecmas-BMW-Michelin) 48 pts, … 16.Bonnot (Tecmas-BMW-Michelin), 10 pts, etc…

Christian ragot