Consolider les places de leaders

L’écurie berruyère Tecmas-BMW sera au complet, avec Mathieu Gines, Kenny Foray et Maxime Bonnot, pour la gagne et consolider ainsi les places de leaders en championnat de France de Superbike ce week-end à Lédenon (Gard).

« BMW n’a de cesse de nous le répéter : le titre en Superbike est la priorité absolue… Et on met tout en œuvre pour atteindre cet objectif » insiste Michel Augizeau. « L’objectif, une fois de plus, sera de marquer des gros points et consolider notre place de leader, tant en Superbike qu’en Challengers. Pour cela, il faudra rester sur la piste » avertit le boss, ravi de pouvoir compter sur ses trois pilotes, Mathieu Gines, Kenny Foray et Maxime Bonnot.

Solide leader après les deux premiers meetings de la saison au Mans et à Nogaro, Mathieu Gines, qui, dans le Gers,  avait enfin renoué avec une victoire qui le fuyait depuis 2016,  a déjà ciblé ses principaux rivaux dans la course au titre : l’ex-pilote de MotoGP Christophe Ponsson, vainqueur de la course 2 à Nogaro, mais aussi Louis Bulle, Mathieu Lussiana et Axel Maurin. « Mais dans l’immédiat, plutôt que penser uniquement à défendre ma position au général, ce que je veux, c’est continuer à gagner des courses… » martèle le pilote breton, conscient que celui qui devrait lui donner le plus de fil à retordre sera sans doute…  son coéquipier et ami Kenny Foray.

Pas de consignes de course…

Le champion de France 2017 avait été très performant l’an passé dans le Gard, remportant la course 1 et terminant 2e de la course 2 derrière le futur champion de France, Jérémy Guarnoni. Absent à Nogaro après avoir remporté la course 1 au Mans, Kenny Foray a hâte, lui aussi, de renouer avec la victoire. Pour fêter  la naissance de la petite Mia, mais aussi parce qu’il est un compétiteur dans l’âme, obsédé par la victoire. « Il n’y aura aucune consigne de course particulière ; je n’aime pas ça. Mathieu et Kenny viseront tous les deux la victoire ; c’est dans leur nature. Qu’ils se tirent la bourre, pour la course, pour le public, c’est bien. Je leur demande seulement de ne pas aller à la faute… » avertit cependant Michel Augizeau.

Normalement, Kenny Foray aurait dû étrenner la nouvelle BMW S1000 RR à Lédenon « mais nous n’avons pas encore reçu tous les logiciels d’exploitation » regrette le boss, pas inquiet pour autant : «  Au Mans comme à Nogaro, la version 2018 de la S1000 RR a été très performante et les pilotes sont maintenant bien acclimatés aux nouveaux pneus Michelin. On peut nourrir des ambitions élevée dans le Gard où nos pilotes ont pu se réadapter à la piste lors des Track-days organisés par BMW il y a une semaine. Maxime (Bonnot) a même eu droit à un peu de rab puisqu’il est resté une journée de plus à Lédenon avec une partie de l’équipe pour travailler sur les réglages. A Nogaro, il avait été moins performant qu’au Mans. C’est bien de se remettre rapidement en question… ». Le jeune pilote nivernais, double vainqueur dans la Sarthe, mettra tout en œuvre pour récidiver dans le Gard et consolider ainsi sa place de leader au classement des Challengers. Chez Tecmas-BMW-Michelin, on veut croire au week-end parfait : deux doublés Foray-Gines et vice-versa en Superbike et un doublé en Challengers. Cela aurait de la gueule, en effet… Y’a plus qu’à !

Christian Ragot