Bonne opération pour Tecmas à Pau Arnos

Les choses avaient très bien commencé pour l’équipe de Michel Augizeau. Sous la canicule, à Pau Arnos, l’écurie berruyère avait fait carton plein lors de la première course… Sans même la remporter. En effet, le pilote belge Xavier Simeon, ancien pilote de Moto GP (17 courses MotoGP au compteur) et de Moto2 (127 GP et plusieurs victoires et podiums à son palmarès), avait bénéficié d’une invitation mais non-inscrit au championnat de France, il ne pouvait marquer les points attribués au vainqueur. La belle affaire pour Kenny Foray et Mathieu Gines. Respectivement 2e et 3e  les deux pilotes Tecmas-BMW engrangeaient les gros points et surtout, repoussaient un peu plus loin leurs concurrents directs dans la course au titre. « Tout a parfaitement fonctionné, se rejouissait Michel Augizeau. Les pilotes, la moto, et les Michelin efficaces sur une piste surchauffée. Kenny a d’ailleurs signé le meilleur tour en course et livré un sacré mano a mano à Simeon. Si la course était allée à son terme, je pense qu’il pouvait gagner. Quant à Mathieu, il a assuré devant axel Maurin… »

Il faut préciser en effet que la course 1 a été amputée de six tours suite à l’accident d’Hugo Clère, sans gravité heureusement pour le pilote. Moto en feu, la direction de course lança la safety-car avant d’agiter le drapeau rouge afin de dégager la piste, signifiant par la même occasion la fin de la course.

Chute pour Mathieu Gines

Tout cela laissait augurer d’une course 2 de la même veine. Le fait est que le trio Simeon-Foray-Gines se dégageait dès le feu vert. Mais que dans le deuxième tour, sur une petite bosse, Mathieu Gines alors à l’attaque, perdait le contrôle de la BMW S1000 RR n°41. Le leader du championnat ne pouvait éviter la chute. Rien de grave, sauf que Mathieu mit plus d’une minute pour redémarrer la moto. Autant dire que tout espoir de podium était perdu pour le pilote breton. Devant, en revanche, loin devant tous les autres, Foray et Simeon se tiraient une bourre d’enfer. A trois tours de l’arrivée, le pilote BMW portait une grosse attaque sur le pilote belge avant de résister à un ultime rush de Simeon dans le dernier virage. Du grand art. Salué comme il se doit par le boss. «  Kenny a été grand. Il perd la première course pour 2/10e de seconde et gagne la seconde face à un sacré client. Chapeau ! En revanche, ce n’était pas le jour de Mathieu (Gines). Déjà, en course 1, il avait été privé du système traction-control, ce qui l’obligea à piloter à l’ancienne. Et puis, il y a cette chute en course 2… Il a eu le mérite d’aller au bout, signant des chronos identiques à ceux de Kenny et Siméon ; c’est bien. Surtout, nos deux pilotes occupent les deux premières places au championnat.. »

A Pau Arnos, Foray a engrangé 55 points et Mathieu Gines, avec 21 points, a limité la casse face à Maurin (32 pts) et Ponsson (26 pts). Pour la 5e manche FSBK, les 6 et 7 juillet à Magny-Cours, Kenny Foray ne sera pas là pour cause de Coupe de Monde de Moto E (pour électrique). C’est dire que toute la pression se portera sur les épaules de Mathieu Gines qui, dans la Nièvre, n’aura pas le droit à l’erreur. « Mais il va assumer » rassure Michel Augizeau.

Un qui va vouloir se reprendre aussi, c’est Maxime Bonnot. Troisième challenger de la première course, le pilote nivernais a lourdement chuté dans le premier tour de la course 2. « Mais Maxime n’est pas en cause. Sa chute est due à un problème électronique. L’important est qu’il ne se soit pas fait mal. A Magny-Cours, je suis persuadé qu’il sera au top. Rien n’est joué au championnat » conclut Michel Augizeau, plutôt satisfait de ce week-end en Béarn.

Les Classements

Course 1. 1. Smeon (Yamaha); 2. Foray (Tecmas-BMW) à 0’’24;  3. Gines (Tecmas-BMW) à 3’’54 : 4. Maurin (Yamaha) à 4’’16 ; 5. Berchet (Yamaha) à 5’’24, 6. Ponsson (Yamaha) à 12’’05,…. 12. Bonnot (Tecmas BMW), 3e challenger ; etc…

Course 2. 1. Foray (Tecmas BMW) ; 2. Simeon à 0’’55; 3. Ponsson à 11’’86; 4. Maurin à 12’’24 ; 5. Berchet à 12’’97 ; … 18. Gines à 1’09’’22 ; … 24. Bonnot à 19 tours.

Championnat Superbike. 1. Gines 150 points, 2. Foray 142 pts, 3. Maurin 130 pts, 4. Ponsson 125 pts, 5. Berthet 75 pts, etc…

 

Challengers : 1. Stoll  (Suzuki) 136 pts, 2. Bonnot (BMW) 135 pts, 3. Nigon (Suzuki) 124 pts, etc…

Christian Ragot